Religion

Omniprésente au Moyen-Age, la religion est bien sûr présente à Jonas, et sous sa forme la plus pure : la chapelle a été creusée à main d'homme dans la roche de la falaise avec une ferveur dont témoigne la richesse des lieux.

La chapelle fut creusée juste au-dessus de l'oratoire initial du monastère. Au cours des siècles, d'une manière générale, les sanctuaires furent empilés ou reconstruits à la même place.

La priorité dans les travaux était donnée aux autels. Selon l'usage chrétien, ceux-ci sont disposés vers l'est, donc, ici, en façade de falaise.

Dans l’angle qui s’est effondré en 1706, la voûte dessinait un baldaquin au dessus d’un autel ; elle définissait de la sorte une petite chapelle distincte à l’intérieur de la grande. Elle était probablement réservée au culte de la Vierge de plus en plus populaire en Auvergne au XIIe siècle.

Au plafond, une grande ouverture et deux petits trous signalent l’existence d’une cavité formant un clocher.

La chapelle est décorée de magnifiques fresques médiévales.